Gestion de projet

Apprendre autrement.

Planning PERT

Le PERT (Programm Evaluation and Review Technique - technique d'ordonnancement et de contrôle des programmes) est une méthode consistant à mettre en ordre sous forme de réseau plusieurs tâches qui grâce à leur dépendance et à leur chronologie concourent toutes à l'obtention d'un produit fini.

Il s'agit d'une méthode d'optimisation sophistiquée utilisée notamment dans les projets importants et complexes pour lesquels il est difficile d'utiliser diagramme de GANTT.

Le PERT est créé en 1956 par la marine américaine dans le but de planifier un programme nommé Polaris (missile nucléaires). Le PERT a permis ainsi de réduire de deux ans et demi ce projet militaire qui devait être exécuté en 6 ans et incluait 250 fournisseurs et 9000 sous-traitants.

L'avantage majeur de PERT réside dans le fait qu'il permet de définir le meilleur cheminement possible pour réaliser le projet dans les délais les plus courts en identifiant les tâches critiques c'est-à-dire les tâches qui ne doivent pas avoir un retard sous peine de retarder l'ensemble de projet.

Il existe deux grands types de planning PERT, le PERT potentiel-étapes et le PERT potentiel tâches. Le premier (potentiel-étapes) est le plus ancien est moins souple et moins utilisé, par contre au deuxième (potentiel taches).

Les caractéristiques de PERT potentiel-étapes sont les suivantes :

  • Le planning PERT est composé d'étapes et de tâches.
  • Il possède toujours une étape de début et une étape de fin.
  • Les étapes représentent les débuts ou la fin d'une tâche.
  • Les étapes sont représentées par des cercles dans lesquelles on affiche le N° de l'étape, la date au plus tôt et la date au plus tard.
  • Les tâches sont représentées par des flèches, de plus, toutes tâche a une étape de début et une étape de fin. Sur les flèches sont portés le nom et la durée des tâches.
  • Les tâches peuvent être :
    • Successives : elles se déroulent les unes après les autres, de manière séquentielle.
    • Simultanées : elles se déroulent en même temps.
    • Convergentes : elles aboutissent à une même étape.
  • Certaines tâches, appelées tâches fictives, devraient être introduites dans certains cas dans le planning. Ces tâches ayant une durée nulle ne modifient pas le délai final. Elles sont présentées par une flèche en trait pointillé.

Les caractéristiques de PERT potentiel tâches sont les suivantes :

  • Le planning PERT est composé de tâches et des liens d'antériorités.
  • Il possède toujours un début et une fin.
  • Les tâches sont représentées par des cercles dans lesquelles on affiche le nom de la tâche, sa durée, la date au plus tôt et la date au plus tard.
  • Pas des tâches fictives.
  • Les liens d'antériorités sont représentés par des flèches.
  • Les tâches peuvent être :Successives, Simultanées et/ou Convergentes.

Nous présentons ici le deuxième type à savoir :Le PERT potentiel tâches.

L'utilisation de Planning PERT implique de déterminer au préalable :

  • les tâches qui doivent être complétées avant que d'autres puissent démarrer.
  • les tâches qui peuvent être effectuées de manière parallèle.
  • Les tâches qui succèdent immédiatement après la réalisation des autres tâches.

Exemple de projet PERT

La première étape pour construire le planning PERT consiste à tracer, dans un tableau, la liste des tâches en précisant pour chacune d'entre elles la durée de réalisation et les tâches préalables.

TACHES DESCRIPTIF DUREE (en jours) PREALABLE
A Conception de questionnaire 10 -
B Constitution d’échantillon 3 -
C Formation des enquêteurs 2 A,B
D Enquête centre ville 9 C
E Enquête banlieues 15 C
F Analyse des informations 12 D,E
G Conclusion et recommandation 6 F

Dans un second temps, on classe les tâches par niveaux, selon leur ordre logique d'exécution :

Niveau des Tâches 1 2 3 4 5
Tâches A, B C D, E F G

Par la suite, chaque condition d'antériorité est représentée sous forme d'un graphe partiel. Leur regroupement en un seul graphe permet de construire la planning PERT.

Par ailleurs, pour finaliser le réseau PERT, il faut le début au plus tôt et au plus tard de chaque tâche.

Le début au plut tôt désigne la date à partir de laquelle la tâche pourrait commencer au plus tôt en tenant compte la durée de réalisation de la tâche précédente pour que l'ensemble du projet soit réalisé le plus vite possible.

TACHES PREALABLE DUREE (en jours) DATES AU PLUS TOT
DEBUT FIN
A - 10 0 10
B - 3 0 3
C A,B 2 10 12
D C 9 12 21
E C 15 12 27
F D,E 12 27 39
G F 6 39 45

Les dates de fin au plus tôt sont obtenues en additionnant la date de début et la durée.

Le début au plus tard présente la date à laquelle une tâche doit être commencée impérativement afin d'éviter le retard sur l'ensemble du projet. Elles sont obtenues en soustrayant la durée de la date de fin au plus tard.

TACHES PREALABLE DUREE (en jours) DATES AU PLUS TARD
DEBUT FIN
A - 10 0 10
B - 3 7 10
C A,B 2 10 12
D C 9 18 27
E C 15 12 27
F D,E 12 27 39
G F 6 39 45

Les dates de fin au plus tard sont les dates auxquelles le projet doit finir pour ne pas être en retard par rapport à la durée calculée avec les dates au plus tôt.

On appelle marge d'une tâche, l'écart entre le début de la tache au plus tôt et le début au plus tard. Ainsi les tâches critiques sont celles dont les marges de manoeuvre sont nulles. Ces dernières n'ont aucune liberté de manoeuvre, tout retard pour l’une de ces tâches engendre le même retard pour le projet.

L'ensemble de la séquence des tâches critiques constitue le chemin critique de projet.